PORTRAIT
 

Nombre et noms des voyageurs :
2 adultes (Marie et Max)

Véhicule : 
Carado V132 EDITION15

Durée et période de voyage :
3 semaines en juillet 2022

Kilomètres parcourus :
environ 7 000 km

Point de départ : 
Zell am See (Autriche)

Destination :
Les îles Lofoten (Norvège)

Étapes : 
Allemagne, Danemark, Suède

 

Max Bründl est photographe et passionné de nature.
Amoureux de la montagne et des activités de plein air, il a pris la route vers le Nord avec son amie Marie à bord d'un Carado V132 EDITION15. Direction le Danemark, puis les îles Lofoten en Norvège via la Suède. Ils sont finalement rentrés chez eux après de nombreuses escales. Plus de 7 000 kilomètres et d'innombrables expériences merveilleuses plus tard, Max et Marie ont rapporté dans leurs bagages des photographies qui nous montrent la Scandinavie comme un lieu hors du temps.

Nous étions plus qu'impatients de vivre cette aventure. Bien que nous voyagions beaucoup, c'était notre premier voyage ensemble en camping-car. Nous n'allions donc pas seulement découvrir des pays inconnus, mais aussi un nouveau mode vie. Sans nouveaux défis dans la vie, on finit par ne plus avancer, aussi nous avons décidé de plier bagage, attacher nos ceintures et de nous lancer dans cette nouvelle aventure ! Nous avons pris les clés du Carado V132 EDITION15 et nous sommes partis en direction du Nord.

EN ROUTE POUR COPENHAGUE

 

Pour faire rapidement le trajet, nous nous sommes motivés et avons roulé sans nous arrêter jusqu'à Copenhague. C'était notre première étape. Après 28 000 pas sur le podomètre, nous connaissions plutôt bien la ville. A Copenhague, on a presque l'impression d'être à contre-courant quand on ne se déplace pas à vélo mais à pied. Le réseau de pistes cyclables est sensationnel. Après ce long voyage, nous avions quand même plus envie de marcher. Nous avons gravi 400 marches jusqu'à l'église de Notre-Sauveur (en danois: Vor Frelsers Kirke) pour surplomber la ville, puis nous nous sommes promenés dans de magnifiques jardins et avons fait une halte dans l'un ou l'autre café pour nous attarder. Le soir, nous avons été récompensés par une excellente pizza au levain dans le restaurant d'un ancien chef du Noma.

PROCHAIN ARRÊT : STOCKHOLM

 

Le lendemain, à huit heures, il fallait déjà se préparer et prendre la route. Le prochain arrêt était Stockholm. Nous y avons rendu visite au cousin de Max, qui nous a montré Stockholm du "côté local". Un coucher de soleil sur les rochers, des roseraies multicolores, une visite du musée de la photographie, un dîner dans un gîte rural traditionnel et de délicieux cafés barista (notre pêché mignon) avec beaucoup de kanelbullar (roulés à la cannelle) étaient au programme. Avec à nouveau pas loin de 28 000 pas, nous avons vraiment pu nous imprégner de Stockholm et nous garderons un excellent souvenir de cette ville. Après deux jours, il fallait déjà se dire au revoir et reprendre la route !

L'APPEL DES ÎLES LOFOTEN

 

Nous nous rapprochions de plus en plus de notre destination finale : les îles Lofoten ! Après deux jours passés au volant, nous sommes enfin arrivés dans ce paradis naturel. Le temps était tout simplement fantastique, nous avons eu une chance incroyable ! Des vues spectaculaires dignes d'un livre de contes de fées : des plages de sable blanc comme à Hawaï et des ponts comme à San Francisco, et tout cela sur ces petites îles. Ce paysage grandioose et unique a clairement dépassé nos attentes ! Il donne l'impression d'être transporté des centaines d'années en arrière, loin du quotidien et de la civilisation. Un cadre paisible, touchant et authentique, même si nous n'étions clairement pas les seuls sur place en camping-car. Cela n'a pas toujours facilité la recherche d'un emplacement, mais la plupart du temps, nous avions du flair. Après quatre randonnées, nous nous sommes fait un petit plaisir avec un burger au poisson (un must là-haut) et avons pris le chemin du retour vers le continent après quelques jours. Pour ce faire, nous avons pris le ferry de Moskenes à Bodo, ce qui nous a permis de profiter d'une vue magnifique sur les montagnes ensoleillées des Lofoten depuis la mer.

PAUSES CAFÉ À TRONDHEIM ET ÅLESUND

 

Les jours suivants sur le continent ont été plutôt pluvieux et nous en avons profité pour cocher des points d'organisation sur notre liste. Nous avons également fait quelques haltes dans des cafés à Trondheim ou Ålesund, car Marie a une grande passion et un bon nez pour les restaurants et les cafés. Malgré le mauvais temps, nous avons particulièrement apprécié la vieille ville de Trondheim, avec sa grande cathédrale et ses nombreuses petites boutiques et restaurants.

ENTRE FJORDS ET GLACIERS

 

Le retour à la nature et à la montagne s'est imposé lorsque le temps est redevenu plus ou moins clément. L'arrêt suivant était le célèbre Geirangerfjord avec l'impressionnante route Trollstigen. Nous y avons passé la nuit dans un petit camping au pied d'une cascade. Un tour en bateau le long des cascades "De syv søstrene" (en français : "Les sept sœurs") nous a conduits au début d'une superbe randonnée. On nous a déposés sur la rive, et de là, nous avons grimpé une pente raide jusqu'à l'ancienne ferme de Skageflå, où nous avons été récompensés par une vue magnifique sur le fjord. Au bout de deux heures, un bateau est venu nous chercher pour nous ramener à Geiranger. C'était vraiment une expérience à recommander !

 

Nous avons ensuite traversé d'innombrables zones glaciaires et des parcs nationaux en direction de l'Aurlandsfjord, qui est un bras latéral du Sognefjord. Nous avons passé la nuit directement au point de vue du Stegastein. Nous étions sur un parking vraiment en pente, mais là encore, nous n'avons pas fait les difficiles et avons constaté que nous pouvions dormir dans toutes les positions. Il suffit de mettre un masque de sommeil (vraiment recommandé dans le Nord), des bouchons d'oreille et de fermer les yeux ! À Flåm, nous avons fait une randonnée jusqu'à la cascade de Brekkefossen, puis nous avons continué vers la ville de Bergen. Bergen était très fréquentée et plutôt stressante, très loin de nos flâneries habituelles. Nous avons ressenti le besoin de retrouver la nature, aussi nous avons marché jusqu'à une plateforme d'observation dans les hauteurs de la ville et sommes finalement redescendus en train dans la vallée. C'était une belle façon de terminer notre excursion citadine.

LE SPOT INCONTOURNABLE DU PREIKESTOLEN
 

Ensuite, nous avons eu besoin d'une petite pause, car nous étions déjà proches de Stavanger, notre dernière destination en Norvège. Mais il y a une chose que nous ne pouvions pas manquer : l'excursion la plus connue de Norvège, la randonnée vers la plateforme rocheuse du Preikestolen. Cela vaut vraiment la peine, car même si le Preikestolen est très fréquenté, la vue est inoubliable. Nous sommes montés à huit heures du soir et nous étions pratiquement seuls. Nous recommandons donc de partir tôt le matin ou tard le soir. En haut, au sommet, quelqu'un a même joué de la guitare et nous a chanté une chanson, c'était presque kitsch !

DERNIÈRE ÉTAPE : STAVANGER

 

La ville de Stavanger en elle-même nous a vraiment surpris. Peu d'endroits nous ont semblé aussi charmants, colorés et vivants. De petites ruelles, de nombreuses possibilités de shopping, de bons restaurants et bien sûr de supers cafés. Nous avons également passé une journée à la plage de Sola, près de Stavanger. En raison du vent fort, les dunes s'y amoncellent, d'où l'on peut super bien observer les nombreux kitesurfeurs et kitesurfeuses. Ensuite, il fallait déjà se dire au revoir et prendre le ferry. Nous avons passé la nuit à bord et nous sommes réveillés tôt le matin au Danemark. Retour à la case départ : régulateur de vitesse activé, on sert les dents et on rentre à la maison. À bientôt, la Scandinavie !

EN CONCLUSION
 

Le Carado V132 EDITION15 est, à notre avis, un vrai véhicule polyvalent. Sa plus-value réside clairement dans sa compacité : le van contient tout dans un espace réduit, sans que l'on doive faire de concessions. La longueur du lit et la hauteur intérieure dans le camping-car sont adaptées au concept compact.

La douche, la cuisine et la conduite en soi fonctionnaient parfaitement et nous ont définitivement convaincus. La vidange du réservoir d'eaux usées et le remplissage du réservoir d'eau propre n'ont pas été compliqués, même pour nous, novices en matière de vanlife. Le V132 est un véhicule idéal pour tous ceux qui souhaitent un camping-car maniable et compact, avec lequel ni la taille de l'emplacement sur le camping ni la conduite sur des routes étroites ne posent problème.

Rechercher un concessionnaire

Essai sur
route
Montez à bord et
respirez l'air des vacances

Prenez rendez-vous avec votre
concessionnaire Carado.

Prendre un rendez-vous
INFOS
TECHNIQUES
TÉLÉCHARGEZ
LE CATALOGUE ICI

Retrouvez toutes les informations techniques dans notre catalogue.

Télécharger le catalogue
Monde
Carado
Du porte-vélos
à la couette

Équipez votre camping-car
avec des accessoires pratiques.

Trouver des accessoires

Ich bin ein Tooltip.